Comment éliminer après les fêtes ?

Les fêtes de fin d’année sont le moment des retrouvailles et du partage en famille avec des bons repas copieux. C’est également la période des excès et des régimes détox miraculeux ! Pas la peine de culpabiliser car vous vous êtes fait plaisir, faisons le point.

Pour commencer, la détox, qu’est-ce que c’est ?

Depuis quelques années déjà, les cures détox pour purifier son corps des toxines vont bon train.

Ces cures de tisanes détox, pilules détox, de jus détox et autres produits, vont vous promettre de vous purifier et vous alléger le corps et l’esprit, mais aussi votre porte-monnaie.

Un corps sain, dans un esprit sain. Tel est le mot d’ordre de ces régimes face à notre alimentation industrielle. L’idée qu’il est possible de vider son organisme de ses impuretés et laisser ses organes propres et en pleine forme est un concept pseudo-médical créé pour vous vendre des produits.

compléments
Source : Pixabay

De nombreux compléments prolifèrent ayant des propriétés « miraculeuses », comme l’élimination des toxines, le repos du tube digestif, la stimulation du foie, la régénération des cellules, etc. Les pseudo-experts de la nutrition annoncent qu’un régime à base de ces substances et supprimant toute autre forme d’alimentation aurait des vertus inégalées. Seulement le fait de suivre un régime restrictif trop important, et donc l’éviction de plusieurs groupes alimentaires, va entrainer un risque de carences.

Ces cures sont à base de diurétiques et sont pauvres en calories. Le fait de ne prendre que des jus végétaux, des soupes, des tisanes et ne pas manger, ou si peu, va faire en sorte que le corps va puiser dans ces réserves de graisses, de sucre et de protéines (donc perte d’énergie et de masse musculaire). Le poids perdu reviendra, tel un effet yo-yo, dès le retour à une alimentation normale.

Notre corps, qui est une formidable machine (!), est capable d’éliminer ces toxines tout seul grâce au foie, aux reins, à la peau et aux poumons par divers mécanismes métaboliques.

Si vous souhaiter suivre une vraie cure détox, suivez ces conseils :
# Arrêter de fumer,
# Ne pas boire d’alcool (et pourquoi pas suivre le mois sans alcool),
# Bien s’hydrater avec de l’eau tout au long de la journée,
# Suivre un régime alimentaire équilibré avec 3 repas par jour,
# D’écouter vos sensations alimentaires

# Et pratiquer une activité physique régulière.

Bref, rien de nouveaux !

noël
Source : Pixabay

Alors comment éliminer après les fêtes la dinde aux marrons et la bûche au chocolat ?

Pour savoir comment éliminer après les fêtes, il faudra mangez à heures fixes et dans le calme pour être capable d’écouter vos sensations alimentaires de faim et satiété. Si vous n’avez plus faim, pas la peine de se forcer à terminer le foie gras ou la bûche !

légumes
Source : Pixabay

Variez et diversifiez votre alimentation en mangeant de tout mais en adaptant les quantités consommées : légumes à volonté mais matières grasses animales (beurre, crème fraîche, viandes grasses) et produits sucrés à limiter. Privilégier aussi les fruits et légumes colorés car riches en antioxydants. Plus ces derniers seront colorés et de saison, plus ils seront riches en vitamines, minéraux et en antioxydants qui participeront au bon fonctionnement de l’organisme.

En phytothérapie, certaines plantes peuvent aider à digérer comme la menthe, l’anis, la réglisse, l’angélique, le thym, la verveine, la mélisse, le thé vert, etc. Tandis que d’autres vont participer à diminuer les ballonnements ou les flatulences comme le charbon, le fenouil, la badiane, la sauge, le carvi, l’achillée millefeuille, etc.

Gardez en mémoire que l’alimentation équilibrée s’inscrit dans une semaine, dans un mois et non pas seulement au sein d’un seul repas ! Tout excès peut donc être compensé sur les repas suivants en mangeant plus léger.

Hydratez-vous bien avec de l’eau qui est la seule boisson dont votre corps a véritablement besoin ! Les thés, tisanes, infusions et cafés sans sucre participent également à l’hydratation du corps. En revanche, veillez à limiter votre consommation d’alcool et de boissons sucrées.

Pratiquez une activité physique quelle qu’elle soit : marche, jardinage, danse, footing, natation, etc. Même le ménage, monter les escaliers, descendre plus tôt des transports en commun, faire les courses peuvent être considérés comme une activité, du moment que vous marchez au moins 30 minutes par jour. Toutes ses activités mises bout à bout vous permettront d’augmenter vos dépenses énergétiques et d’éliminer les éventuels excès.

Ne négligez pas votre sommeil ! En effet, le manque de sommeil perturbe nos mécanismes de régulation hormonaux des sensations de faim et satiété.

noël
Source : Pixabay

En conclusion

Surtout n’oubliez pas que manger doit avant tout être un plaisir ! Il n’y a pas d’aliment interdit ou miracle, l’équilibre réside dans les quantités consommées et la gestion des fréquences des aliments à limiter.

Stéphanie Ballot, Diététicienne-Nutritionniste.